Sondage

Avez vous l'impression d'être pris au sérieux par les équipes soignantes ?

oui
2 (14.3%)
un peu
6 (42.9%)
pas du tout
5 (35.7%)
je ne sais pas !!
1 (7.1%)

Total des votants: 11

Auteur Sujet: Ambulanciers, sommes nous vraiment considérés comme des acteurs ou des partenaires de qualité ?  (Lu 31957 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

requin blanc 04

  • Invité
oui mais dans certain moin concentré :P

jo

  • Invité
Salut chums. Je vois qu'avec à peine un recul d'une ou deux heures nous avons déjà quelques éléments de réponse convergents. Je suis halluciné de voir qu'à travers l'ensemble de l'Hexagone, le problème se pose de façon aussi systématique. En tous cas merci d'emblée à ceux qui ont déjà répondu et voté. Et merci par anticipation à tous les autres . Amicalement,  JO ;)

Kermit

  • Invité
salut,

une fois de plus je pense qu'il y a des cons partout, quand un des patients de mon service part en consult ou transfert, les ambulanciers ont des transmissions de ma part. un coup de main pour le transfert (si brancard) comme ça on voit ensembles s'il y a des trucs en plus à dire.

si infection il y a, je le signale au standard de la boite. je me rappelle encore la pseudo colère d'une IDE quand j'étais ambulancier "quoi vous ne savez pas qu'il est infecté!!!" alors que deux minutes avant je m'étais fais envoyé  balader en salle de soins par sa collègue parce que je lui demandais s'il y avait un truc particulier...

enfin comme dit plus haut tant que ce sera le ministère des transports...

Hors ligne richi lyon

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 463
  • Sexe: Homme
  • SPP
    • Voir le profil
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers  a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde

manualex44

  • Invité
non, disons que les SP feront les sauvetages, désincar, feux... et tout ce qui est prise en charge paramédicale serait faite par les ambulanciers !

ambu77

  • Invité
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde

dans 10 ans ça va être dur pour taper dans le ballon !!!!!
faudrait aussi penser a angrandir les casernes !!!!

Hors ligne AmbulatoR

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 161
  • Sexe: Homme
  • ambulancier CCA
    • Voir le profil
soyez pas trop impatient dans 10 ans a peine vous serez dans les casernes de pompiers  a faire les departs vsav a notre place, plus le temps passe et plus on entend parler des exemples nordiques alors comme ca on sera plus nombreux pour les foots a la garde
Redonnons à César ce qui est à César.
Les blancs au domicile pour du paramédic, les rouges sur les AVP et feux.
Maintenant si tu trouves que tu joues trop au football, viens dans la profession, tu n'auras plus la force en fin de semaine de trouver du temps libre pour taper dans le ballon ...

Sans rancune aucune,   ;)

jo

  • Invité
Salut à tous et merci Kermit. Tu es passé par les deux professions, tu comprends donc absolument tous les enjeux de la problématique soulevée par ce sondage et je te remercie de ton intervention fort sage au demeurant.
Ca me permet de rebondir sur l'intervention de Manualex, très réaliste et vécue par tous je pense, lorsqu'il dit au sujet d'un patient "YAKIFOKISOITRANSPORTE" OU "SAVOURGARDEPAS"...nous y avons tous été confrontés. Si des IDE prennent connaissance de ce sondage, qu'ils(elles) puissent en tirer cette leçon: il n'est pas en l'espèce de faire du secret médical à outrance, en se gardant jalousement ses prérogatives, mais à agir dans l'intérêt du malade, blessé ou parturiente...Amicalement à tous et bon courage. ;)

calagan

  • Invité
Bonjour à tous,

Je tiens quand même à vous donner ma méthode de travail dans ce type de prise en charge. Certe, parfois le personnel soignant nous prend pour de vrai pro de la santé et nous fait des transmissions médicals corrects, mais malheureusement c'est loin d'être le cas le plus fréquent. Par contre, régulièrement, on me dit "votre travail c'est de transporter", ou "tout est dans la lettre pour le médecin", etc... Obstinez vous à vous comporter comme des professionnels de santé, ne vous laissez surtout pas démonter par ce genre de personne, gardez la tête haute et rétorquez par exemple "Désolé, mais une prise en charge sans transmissions liées au transport est inacceptable. Toute prise en charge peut présenter des risques éventuels liés à la pathologie ou aux antécédents !". Faites comprendre qu'ils ont en face d'eux un auxiliaire médical et pas un chauffeur de taxi. Je suis allé jusqu'au refus d'une prise en charge tant que je n'avais pas de transmissions et je suis arrivé à mes fins ... Ce qui est drôle lorsqu'une I.D.E se sent obligée, après ce type de discours, de vous faire des transmissions, c'est qu'elle utilise des thermes et un vocabulaire médical en imaginant que nous ne comprenons rien ! Mais lorsqu'elle se rend compte que nous comprenons et que nos questions sont pertinentes, c'est là qu'elle nous prend au sérieux, et là c'est gagné, elle se rendra compte que les ambulanciers ne sont pas des personnes qui ne font que conduir. Vous verrez, le jour où vous retournerez dans ce même service, les transmissions seront faites.
Alors ne vous découragez pas, c'est aussi une manière de ce faire reconnaitre.
A bientôt

Hors ligne Nick

  • Bonne participation
  • **
  • Messages: 65
  • Sexe: Homme
  • Cca &Protec
    • Voir le profil

Hors ligne jigeay

  • Très bonne participation
  • ***
  • Messages: 126
  • Sexe: Homme
  • Bénévole CRF - PSE2
    • Voir le profil
Si je puis me permettre d'intervenir, je pense que le problème vient de certains ambulanciers qui font ça sans réelle conviction, ni réel interressement pour le métier, et qui, de fait, font n'importe quoi. Au niveau technique, au niveau relationnel, etc. Le problème qui va se poser, c'est qu'un tel comportement de la part d'un professionel de la santé est tellement choquant, qu'on généralise bien plus facilement que si on tombe sur des gens qui font leur travail, voire qui font plus. Parceque ça, ça semble normal (et ça l'est). Vous voyez ce que je veux dire ? Dans le monde hospitalier, on va tomber sur des gens imbus d'eux mêmes, des gens sympa, mais qui viennent de se taper une garde épuisante, etc. Suffit que ceux là tombent sur des mauvais, et voilà. c'est fini.

calagan

  • Invité
Bonjour,

Je ne peux pas te donner entièrement tort, il y a dans toutes les professions des gens qui font preuve de laxisme, mais comme je viens de le dire, dans toutes les professions. Combien de fois je me trouve face à un personnel soignant qui ne supporte plus leurs patients (souvent en gériatrie dans ce cas), combien de fois ai-je travaillé avec un médecin du SMUR qui n’a même pas envie d’accompagner son patient qui se trouve dans état critique, mais qui préfère rester dans la VL SMUR en disant «  si y a un souci vous faites appel de phares et alors on s’arrête ! ».  Et bien ce n’est pas pour celà que de mon côté je ne ferais pas mon boulot et que je ne ferai pas de transmissions médicales si nécessaire et ce, même si la personne à qui je m’adresse n’en a rien à faire. Mon comportement restera professionnel, tout comme devrait l’être celui des soignants envers nous.


Hors ligne luciole779

  • Nouveau membre
  • *
  • Messages: 4
  • Sexe: Femme
    • Voir le profil
Bonjour,

je me présente, j'ai 30 ans et je suis l'épouse d'un auxiliaire ambulancier diplômé depuis 2 ans. Nous avons déménagé il y a 3 mois pour le nord-isère.

j'espère que je poste dans la bonne section, mais a vrai dire, je ne sais pas vraiment ou mettre mon message ailleurs ?!

Mon conjoint a quitté une petite société d'ambulance, pour une autre située plus près de notre nouveau domicile. Depuis cette entreprise, j'ai de plus en plus l'impression qu'il est traité comme un esclave.

Reprenons les quelques choses qui me font bondir, est ce pareil dans toutes les sociétés d'ambulances ?

- 83% du temps de travail payé, sur une base salariale au smic, alors que l'organisation de leur entreprise est : On prends un patient, on le "jette" dans son centre de soin, et on passe a une autre course. On se demande ou est le temps d'inactivité. Merci l'accord cadre, ça je sais que c'est un peu partout pareil.

- Outre les traditionnelles minimales amplitudes de 12h par jour, les pauses repas qui sautent et qui ne sont du coup simplement indemnisées de 7€28; il ne sais jamais avant le soir 18h a quelle heure il commence le lendemain, extrêmement pratique pour prendre le moindre rendez vous... ou simplement avoir une vie de famille.

- Les permanences : Nous sommes vendredi il doit être de permanence samedi, on a décidé pour lui que son jour de récupération était ce jeudi, et on l'appelle aujourd'hui pour lui prévenir ( et lui imposer ) qu'il sera aussi de permanence dimanche.

- Organisation des heures supplémentaires sur la quinzaine, je ne sais pas comment ça se passe ailleurs, mais une semaine il fait des heures de fous ( plus de 12h tous les jours), et la semaine d'après il a une ou 2 journées a 6 ou 8h, résultat on lui annonce que sur la quinzaine il n'a pas fait d'heures sup... je trouve ça un peu fou ?!

- L'amplitude de déplacement de la société, ils ont pris des contrats dans des stations de ski a plus de 100 km du point de départ des ambulanciers, il n'est pas rare que les courses journalières soient située a plus de 200 km l'une de l'autre ( je ne parle pas des rapatriements, ... )

La fatigue ... qui s'accumulent a cause des horaires décalé, un jour tu fini a 23h, le lendemain matin tu dois être au boulot a 6h, tiens t'ont vraiment a ce que l'ambulancier qui fait déjà le "mille borne" dans la journée finissent dans un arbre ? Que deviens le respect du patient dans tout ça, ce patient qu'on jette dans un hôpital, et qu'on récupère tel un colis, que devient l'aspect humain ?

Alors quand je vois tout ça, quand je vois dans l'état ou se trouve mon conjoint, je me demande vraiment... l'ambulancier est il un esclave ?

Et vous, comment le vivez vous ?

merci par avance pour vos réponses

Cordialement



Hors ligne kit055

  • Membre d'honneur
  • *****
  • Messages: 2107
  • Sexe: Homme
  • Police Nationale
    • Voir le profil
La plupart des ambulanciers de ce forum risquent de te répondre que la plupart des entreprises fonctionnent comme ceci malheureusement ...

bendepuget

  • Invité
+1 (c'est pour avoir les notifications par mels et suivre ce topic) :)